Bâche et irrigation pour protéger contre le gel.

Fleur et bourgeons de cerisier

Gels au sol

Les prochaines nuits s’annoncent froides.  Les prévisions météo estiment des températures frôlant le 0oC pour les prochaines nuits.  Ces prévisions sont basées sur des températures à 1,2 m du sol.  Au sol, la température risque d’être encore plus basse.

À 0oC et moins, les fleurs des plantes à fruits risquent de geler et de ne produire aucun fruit.  Une fleur complètement déployée est plus fragile que celle encore roulée en bourgeon.  Mais, selon la température atteinte lors d’un gel, même les bourgeons peuvent être détruits.

Vérification de la pompe

pompe

Une nuit de gel peut être catastrophique !

À chaque début de saison, dès que la paille est enlevée, il faut installer le système d’irrigation par aspersion pour protéger la fraisière des gels printaniers. La pompe en est l’élément principal.  Il faut aussi une bonne réserve d’eau.

Une bâche peut aussi aider à protéger les plantes contre les gels.

Une nuit de gel peut anéantir toute la production, il n’y a pas de chance à prendre !

Méthode de lutte contre le gel : L’aspersion d’eau.

La vaporisation d’eau, à raison d’un très faible débit, peut empêcher les dégâts du gel grâce à la chaleur libérée par les gouttelettes en refroidissant et en gelant. On a pu constater que l’on pouvait protéger ainsi contre les températures aussi froides que -6 °C des cultures basses de petits fruits et de cucurbitacées, moyennant l’aspersion de 1,5 à 2,5 mm d’eau à l’heure.

Il faut commencer à asperger la culture dès que la gelée s’installe et maintenir continuellement une pellicule d’eau jusqu’à ce que les températures se soient élevées au-dessus du point de congélation (0 °C). Si l’on cesse l’aspersion prématurément, le givre ou la glace qui couvre les feuilles fond en empruntant à celles-ci leur chaleur et il en résultera des dégâts. L’aspersion engendre un autre problème si la gelée dure trop longtemps, parce que les plantes doivent être capables de supporter le poids de la glace qui s’accumule sur les feuilles et les branches. Il faut savoir combien de temps la température va persister sous le point de congélation quand on utilise cette méthode.  (Fiche Technique, Méthodes de protection des cultures contre le gel, Agdex 079, OMAFRA)

Normand ajuste une tête d’arrosage.

La tête d’arrosage fonctionne, et Normand est arrosé !
Il fait 5 oC !

Système d’alarme relié à l’ordinateur de la maison

Être prêt

  1. Le système d’irrigation est installé;
  2. Les tests de fonctionnement ont été effectués;
  3. Le plein d’essence est fait;
  4. Le système d’alarme des températures critiques nous avertira si, malgré notre vigilance, on s’endort au moment où il faudrait démarrer  la pompe.

Nous sommes prêts à affronter notre première nuit blanche de la saison !

4 réponses
  1. Mado
    Mado says:

    Que cela me rappelle des souvenirs! Je crois que l’installation du système d’irrigation est l’une de mes tâches favorite sur la fraisière. Il y a toujours une certaine fébrilité la première fois de la saison où on le démarre, on commence par entendre la pompe, puis on devine la force de l’eau qui se déplace dans les tuyaux. Ensuite vient la partie la plus amusante, courir le long des tuyaux pour repérer et colmater les fuites avant qu’elles ne déracinent les plants de fraise, et débloquer les têtes d’arrosage où s’accumule les petites brindilles présentes dans les tuyaux. C’est immanquable, on finie trempé de la tête aux pieds… mais avec un grand sourire de soulagement car on est maintenant prêts à affronter les gels!

    Répondre
    • Vie
      Vie says:

      Le sourire de soulagement c’est pour ceux dans la famille avec le gène du Super-héro qui ne sentent pas le froid quand ils sont tout mouillé, à 5oC, quand il vente et que l’eau est sur le point de congélation. On les appelle les NORD MAN. Les autres, les gens normaux, claquent des dents même s’ils sont contents !

      Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *